Skip to content

CENTRE NATIONAL HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE DE BANGUI : UNE GESTION ADMINISTRATIVE « ANARCHIQUE » QUI NE DIT PAS SON NOM

octobre 4, 2016

De sources concordantes émanant du milieu du personnel soignant au Centre National Hospitalier Universitaire de Bangui (CNHUB), font état d’une gestion administrative « anarchique » qui ne dit pas son nom. Et ce, par sa Directrice Générale (DG), gynécologue de son état. Selon le personnel soignant, « on ne le dira jamais assez que depuis toujours, le slogan de « l’homme qu’il faut à la place qu’il faut », n’est pas encore devenu une réalité palpable et vécue en RCA. Tel est le cas patent de ce qui se passe actuellement au CNHUB. L’anarchie, la dictature, la cacophonie, voire les détournements des biens et des dons y battent leur plein. Vous vous souviendrez qu’un journal quotidien de la place, avait fait savoir que seule la DG du CNHUB fait office de fournisseur depuis les aliments de consistance jusqu’aux ingrédients. Comme si cela ne lui suffisait pas, elle a intimé l’ordre aux surveillants généraux d’entrer même dans les salles du bloc opératoire, pour contrôler le personnel qui travaille, avant de leur servir du repas. Alors qu’au préalable, chaque major concerné, envoie le bon de repas pendant les journées opératoires. Oh ciel ! Qu’en est-il à la maison ? Dernièrement, un don de formol avait été fait par les Turcs au CNHUB. Ceci pour que nos concitoyens décédés et dont les parents sont démunis, puissent en bénéficier gratuitement. Malheureusement, avec son équipe, la DG a mis en vente ce don de formol au prix de douze mille francs (12000F) CFA le litre, contre un ticket parallèle qu’elle a donné aux caissiers. Non, trop c’est trop ! La ministre de la Santé Publique n’est-elle pas informée de cette situation qui urge ? Pourquoi le mouvement du personnel du CNHUB tarde-t-il à tomber ? En tout cas, la DG mérite bien de regagner sa profession au service de la gynécologie mais pas l’administration. Car, elle n’a aucune notion de l’administration, ni de la gestion du personnel ».

Sans faire de commentaires, c’est une affaire à suivre.

Le Petit YEKOA.

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :