Skip to content

CLOTURE DE L’ATELIER D’EVALUATION DU PROCESSUS ELECTORAL 2014-2016 EN RCA.

octobre 4, 2016

Durant quatre (4) jours, les cadres et agents de l’Autorité Nationale des Elections (ANE), venus de différents arrondissements de Bangui et de l’intérieur du pays ont évalué l’ensemble du processus électoral 2014-2016 en RCA. Les travaux de l’atelier qui se sont déroulés dans la salle de conférence de la Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC), ont permis aux participants de débattre les points forts et faibles, et d’élaborer un plan d’action pour une meilleure gestion de la suite du processus et des prochaines échéances électorales.

A en croire Joseph Bindoumi, l’un des participants que nous avions interrogé : «  Nous avons fait un travail arrosant pour évaluer les élections dont on fait état. Nous avons ouvert les travaux par une plénière. Puis, nous sommes allés dans des commissions. Moi, j’étais allé dans la commission numéro un (1) visant le cadre légal et institutionnel. Et après les travaux en commission, nous sommes retournés pendant deux (2) jours à nouveau en plénière et passer en peigne fin les défis et les succès des dernières élections. En ce qui concerne les défis, nous avons remarqué qu’il y’avait une multiplicité de textes qui géraient les élections. Et puisque, dans cette multiplicité de textes, il y’avait des possibilités que certains textes aujourd’hui ne puissent pas se poursuivre. Par exemple, le code électoral a été modifié plusieurs fois, soit pour extraire la biométrie, soit pour changer le caractère groupé des élections etc. Nous avons pensé que ces genres de choses qui étaient sorties des lois adoptées par le Conseil National de Transition (CNT), étaient de nature à mettre en difficulté le processus électoral. Nous avons examiné les institutions qui géraient les élections. La première institution, c’est l’A.N.E qui avait pour mission d’organiser, de superviser et de donner les résultats des élections et particulièrement, en ce qui concerne les élections législatives. Nous nous sommes rendu compte qu’à côté de l’ANE, on a adjoint à cette haute autorité, d’autres organisations pour la gestion des élections. C’est le cas du Cadre de Concertation qui avait joué un rôle auprès de l’ANE. Je pense également au Comité Technique d’Organisation et d’autres structures, qui ont été mêlés à la gestion des élections, si bien que nous avons remarqué qu’il y’avait eu, des embouteillages dans la gestion du processus et ils ont été parfois de nature à enfreindre les résultats des élections. Nous avons remarqué que le problème de financement des élections a posé de nombreuses difficultés parce que parfois, les partenaires qui ont pris l’engagement de soutenir les élections, ne l’ont pas fait à temps. Nous avons constaté qu’il n’y avait pas chapitre dans notre budget national pour mobiliser des ressources pouvant servir à la gestion des élections… Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il y a beaucoup de réformes à faire. En ce qui concerne les succès, nous sommes rendus compte que nous avons fait des élections dans un contexte où il y a des hommes en armes et qui avaient l’intention que les élections n’auraient pas lieu. Mais, les autorités de la transition et l’ANE ont fait en sorte que les élections ont eu lieu, en commençant par l’enrôlement des électeurs, le vote du référendum puis la tenue des élections qualifiées de crédibles. Le Président de la République a été investi, nous avons un futur Parlement. C’est pour dire qu’il y a un succès. Malgré les défis, nous avons organisé une élection qui a donné gloire au peuple centrafricain, par rapport à d’autres pays qui se plaignent aujourd’hui de la mauvaise organisation des élections ».

Notons que le rapport final de l’atelier, suivi des recommandations et motions, ont été lus devant l’assemblée présente dans la salle. La présidente de l’ANE a saisi l’occasion pour féliciter les participants et saluer le courage du peuple centrafricain et des partenaires internationaux de leurs soutiens multiformes à la réussite des élections. Une photo de famille a bouclé les travaux de cet atelier aux environs de 16 heures.

 

Bénistant MBALLA

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :