Skip to content

Communique de presse du Rassemblement Democratique Centrafricain(RDC)

octobre 10, 2016

C’est avec étonnement et incompréhension que le peuple centrafricain tout entier qui espérait au lendemain des élections qui nous ont dotés des autorités légitimes, et escomptait en retour la quiétude, et tourner définitivement la page des tristes événements que nous avons connus, assiste impuissant au regain des tensions tant dans l’arrière pays que dans la capitale Bangui. Tensions qui se manifestent par des raids, représailles, occupations des villes et villages et récemment par le meurtre d’un officier supérieur de nos forces de défense suivis une fois de plus des actes de vendetta..

Aussi, le RDC, fidèle à ses idéaux de paix, d’unité, de concorde nationale, lance un vibrant appel à la retenue et au calme aux protagonistes de cette nouvelle crise et présente ses condoléances et sa compassion aux familles éprouvées et aux victimes.

Le RDC exige que justice soit faite et attend avec une attention particulière les conclusions rapides de l’enquête ouverte pour la traduction dans un délai raisonnable des auteurs de ces agissements contre nature et mettre fin à l’impunité dans notre pays. Il demande instamment au gouvernement de prendre ses responsabilités par des mesures concrètes qui rassurent tout le peuple afin de rétablir un climat de confiance entre tous les fils de la Nation et de permettre au pays d’enclencher son élan de résilience en procédant très rapidement à la mise en œuvre du programme DDRR.

Le RDC exhorte le Gouvernement à rompre d’avec le climat d’attentisme et d’engager des actions novatrices et mobilisatrices en vue de redynamiser l’Administration publique par un recrutement des jeunes diplômés et offrir des opportunités de travaux à haute intensité en main d’œuvres aux jeunes déscolarisés pour mettre un terme à ce cycle d’instabilité chronique. L’Administration redynamisée, doit être rapidement redéployée avec les différents services connexes sur toute l’étendue du territoire pour marquer la présence de l’Etat auprès de la population. Parallèlement, des efforts appropriés doivent être faits pour recréer un environnement favorable au climat des affaires, gage d’une éclosion d’un souffle nouveau du secteur privé, source du développement durable.

La demande du peuple centrafricain tout entier pour que les Forces Armées Centrafricaines (FACA) soient regroupées, réorganisées, rééquipées et remises en activité est forte et, de l’avis de tous, non négociable. C’est la condition sine qua non pour que la République retrouve son âme et reconstruise sa souveraineté. Les forces internationales et les Amis de la République centrafricaine doivent le comprendre et apporter tout leur concours aux nouvelles Autorités du pays afin que cela devienne réalité dans les meilleurs délais.

 

Fait à Bangui, le 07 octobre 2016

 

 

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :