Skip to content

LA FRANCE A-T-ELLE BESOIN D’UN GENOCIDE POUR FAIRE UN COUP D’ETAT CONTRE TOUADERA ET PLACER SON CACHE-SEXE ?

octobre 10, 2016

 

touad-et-france

 

Le mardi 04 octobre 2016 à 09 heures, un véhicule (VX) des Français s’arrête devant l’Eglise Notre Dame de Fatima : « Des chrétiens sont tués au Km 5. J’ai vu un musulman tenir deux (2) têtes de deux (2) chrétiens. Les musulmans ont des fusils et vous n’en avez pas ? », déclaraient les Français depuis leur véhicule (VX) de couleur blanche. Avant de foncer en direction du Km 5, ils disent à ces jeunes, « il y a 12 morts, allez les récupérer à la Mosquée Babolo tout de suite ». Au Km 5, ils renversent le raisonnement : « Les chrétiens ont tué beaucoup de musulmans. Il les ont éventrés. C’est horrible ! ». C’est que les jeunes sont venus rapporter à la presse le soir. Sur ce, nous pensons que la France est le commanditaire de l’assassinat du Commandant Marcel Mombéka. Si la France veut fomenter un coup d’Etat contre Touadéra pour remettre en scelle son cache-sexe, elle a les moyens de le faire. Mais attiser la flamme de la haine communautaire pour obtenir un génocide comme au Rwanda, nous disons que la France est criminelle et barbare.

Les ambiguïtés de la France en RCA ne datent pas d’aujourd’hui. La France est montée au créneau, à travers François Hollande, pour réclamer haut et fort, des élections, dans un contexte sécuritaire très difficile. Les Centrafricains ont répondu présents au rendez-vous électoral, malgré les crépitements d’armes de tous calibres. Touadéra a été un accouchement difficile, car les Centrafricains ont bravé les armes pour aller voter. Touadéra est un pur produit des urnes. Malheureusement, il n’est pas le cache-sexe des Français. A peine les élections terminées, que la France décide de retirer ses troupes dans le feu de la crise. La France ayant échoué sur tous les plans, veut reprendre de la main gauche, ce qu’elle a perdu de la main droite. « Les véhicules VX des soldats français sont très réguliers au Km 5 », nous confirme un observateur du Km5. Ce n’est pas étonnant que le Km 5 a été la gâchette qui a déclenché la flamme de la haine communautaire. Les musulmans, comme les chrétiens de Fatima, n’ont pas réagi à cette manipulation criminelle. La France essuie encore une fois un échec.

Le nouvel Ambassadeur de France en Centrafrique, Christian Bader, a osé dire que Touadéra a été démocratiquement élu, la France va le soutenir : une pure démagogie, une hypocrisie, une fourberie, un double langage qui ressemblent bien à la France. Les soldats français sont réguliers à leur Ambassade. Ils disent ouvertement et tout haut ce qu’un Ambassadeur rumine, mais ne peuvent dire ouvertement. Depuis plus de vingt (20) ans, la RCA a disparu du concert des nations. Le pays est totalement détruit par la crise. Cela ne suffit pas, la France veut pousser au génocide pour se créer les conditions afin de renverser Touadéra et placer son cache-sexe. Et pourtant dans les primaires des Républicains, les visions de l’Afrique ne sont plus les mêmes ; selon Alain Juppé, « les choses sont entrain de changer et cela change … ». Pour Sarkozy, c’est « un véritable plan Marshal pour l’Afrique, car il faut arrêter les migrations en développant l’Afrique ». Alors, que fabriquent les soldats français et leur Ambassadeur à Bangui ? Même les groupes armés ont compris que la France veut faire couler le sang à flot en Centrafrique. Les Français sont obligés de revenir mettre l’accent sur le Km 5, car il est facile de pousser les musulmans contre les chrétiens, par voie de conséquence, les Anti-Balaka vont entrer dans la danse, ensuite les Séléka, et le pays est à feu et à sang. La France trouve ainsi la faille impériale pour dire que Touadéra n’est pas à la hauteur, il faut  le changer pour un cache-sexe acquis à la cause de la France. Cependant, le pays s’est enfoncé davantage dans la misère et la pauvreté. La France peut reprendre la main et dicter sa volonté sur nos richesses, pendant que les Centrafricains mourront comme des mouches, pas de soins, pas de nourriture, pas d’école, mais la barbarie à l’exponentiel.

La RCA n’est comparable à aucun pays autour de nous. Les Centrafricains n’ont-ils pas droit à une vie humaine ? Après les abus sur les mineurs, les chiens des Français qui couchent avec les enfants centrafricaines, c’est Touadéra qui devient la cible privilégiée de la France. Un pays très pauvre parmi les pauvres que la France pille éternellement depuis l’époque coloniale à nos jours, cela ne lui suffit-il pas ? Le coup de ce mardi 04 octobre 2016 a totalement échoué et cela nous rappelle certains médias centrafricains qui annonçaient, « la fin prématurée du régime Touadéra ». C’est la voix du maître qui parle par média interposé. L’élection de Touadéra a été démocratique, reconnue dans le monde entier. Si la France ne veut pas de la démocratie, qu’elle demande officiellement à Touadéra de démissionner et il s’en ira tête haute. Ainsi la France fera ce qu’elle veut. Les cas du Gabon, de la RDC, du Tchad, du Congo Brazza, du Burundi, sont mieux et servent d’exemples. Nous souhaiterions que la France désigne les dirigeants centrafricains, au lieu de parler des élections. Alain Juppé, Sarkozy parlent tous de partenariat d’égal à égal avec l’Afrique. La RCA ne fait-elle pas partie de cette Afrique francophone ?

Entre un Français et un serpent, les Centrafricains doivent frapper le français et préserver le serpent. La France est la cause numéro un (1) des malheurs de la RCA depuis l’indépendance. Coup d’Etat à répétition, misère sur misère, pendant que la France pille, s’enrichit sur le sang des Centrafricains. Des gens que nos grands parents ont versé leur sang pour les tirer des griffes des nazis qui les humiliaient comme des moins que rien. Les Français ont subi ce que les Français font en Centrafrique. Les Français courent aujourd’hui après les Allemands. Le complexe de supériorité des Allemands est éternel et le complexe d’infériorité de la France à l’infinie. Nos grands parents ne savaient pas qu’ils ont sauvé des ingrats, des hypocrites, qui vont massacrer leurs petits-fils, ou les pousser à s’entretuer comme des animaux. RFI, la voix de la France a fait basculer la crise centrafricaine sur le terrain communautaire, parlant de chrétiens et de musulmans, une vraie radio mille collines en RCA. Cela a fait couler un fleuve de sang que les Français devaient venir boire. La France veut ramener le génocide rwandais en Centrafrique en attisant la flamme de la haine communautaire, nous disons non. La RCA, c’est notre pays. Il n’y a pas un autre. Malgré les massacres orchestrés par les Français, très peu de Centrafricains se sont prêtés à la migration en France. Les Centrafricains n’ont pas la culture de la violence, sinon, ils auraient mené leurs attentats en complément à ceux des islamistes pour que la France octroie aux Centrafricains le statut d’être humain, doué de raison et de bon sens, qui veulent vivre décemment sur le sol de leurs ancêtres. Les Centrafricains n’ont réellement rien à envier à la France, si la France les laissait maître de leur pays et de leur destin. Ils tombent, ils se relèvent et finiront par réussir comme tous les pays de la planète. Que la France laisse respirer les Centrafricains un peu après cette grave crise qui a failli les rayer de la carte du monde.

Julien BELA

 

Advertisements
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :